Sélectionner une page
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Quoi faire de son logement ? Quel déménageur choisir ? Quels meubles emporter ? Quelles administrations prévenir de son départ ? Voici un guide le plus complet possible pour vous aider dans vos démarches.    

Pour réussir son départ en expatriation, la première étape importante est de bien organiser son déménagement à l’international. Car si les démarches à suivre et les formalités à remplir sont nombreuses et peuvent paraître effrayantes, une bonne organisation et l’aide de professionnels compétents vous seront d’un grand secours. Il y a beaucoup de choses à penser et un déménagement à l’étranger est toujours synonyme de stress. Il vous faut alors faire preuve d’une bonne logistique et vous poser les bonnes questions pour être certain de ne rien oublier.

Sommaire :

1. Quoi faire de son logement ?

C’est désormais certain : dans quelques mois vous partez vivre à l’étranger. En plus de préparer votre future vie d’expatrié, il vous faut veiller à tout mettre en ordre en France avant votre départ à commencer par le logement que vous occupez actuellement.

a/ Vous êtes locataire

Si vous êtes en location, vous devez absolument respecter le délai de préavis imposé par la loi et notifier votre départ au propriétaire en bonne et due forme. Pour cela, envoyez-lui une lettre de résiliation par courrier recommandé avec accusé de réception. Le délai de préavis est alors calculé à partir du jour de réception du courrier par le propriétaire.

Il est d’un mois en location meublé et de trois mois en location nue. Cependant, selon certains critères, notamment pour une mutation professionnelle ou si le logement est situé en zone tendue, ce délai peut être réduit à un mois.

Pour plus informations, lisez notre article sur Comment résilier un bail ? 

b/ Vous êtes propriétaire

Si vous êtes propriétaire d’un appartement ou d’une maison, vous allez devoir faire un choix entre deux options possibles. Soit vous vendez votre bien avant votre déménagement à l’étranger soit vous décidez de le mettre en location pendant votre expatriation.

Pour prendre cette décision, vous allez devoir étudier de nombreux paramètres et vous projeter dans l’avenir. Est-ce le bon moment pour vendre ? Le marché est-il favorable ? La fiscalité est-elle en votre faveur ? Prévoyez-vous de revenir vous installer dans la région ? La famille va-t-elle s’agrandir ? Vos enfants vont-ils un jour avoir besoin de ce logement ?

Si les considérations financières et pratiques sont importantes, il ne faut pas non plus négliger l’aspect affectif qu’entraine un déménagement à l’étranger. Partir vivre loin de son pays n’est jamais totalement anodin et garder du patrimoine en France peut constituer une sécurité et permettre de conserver un lien avec la France.

Si néanmoins vous décidez de vendre votre bien, il vous faut le mettre sur le marché le plus rapidement possible car il est difficile de prévoir combien de temps cela prendra de trouver un acheteur. Vous pouvez bien sûr faire appel à une ou plusieurs agences immobilières pour vendre votre logement selon que vous optez pour un mandat simple ou exclusif.

Si vous décidez de conservez votre appartement ou votre maison en France pendant votre expatriation, vous avez tout intérêt à le mettre en location. Cela vous permettra de percevoir un revenu régulier supplémentaire et de valoriser votre patrimoine immobilier pendant votre absence. Il vous faudra aussi décider si vous souhaitez louer votre bien nu ou meublé. Cela aura une incidence sur le montant du loyer, sur votre fiscalité ainsi que sur votre futur déménagement international (Allez-vous emportez vos meubles ? Les laisser dans votre appartement ? Ou les stocker dans un garde-meubles ?).

Avec la distance, il vous sera difficile d’assurer vous-même la gestion de votre bien. Confiez la plutôt à un spécialiste de la gestion locative pour propriétaires expatriés. Vous gagnerez du temps, de l’argent et vivrez votre expérience à l’étranger en toute sérénité. 

2. Quel déménageur choisir ?

Pour être certain de ne pas vous tromper et de faire appel au meilleur, n’hésitez pas à demander plusieurs devis auprès des différentes entreprises de déménagement. Elles sont nombreuses à s’être spécialisés sur les déménagements vers l’étranger :  AGS, Grospiron, Les déménageurs bretons, Pelichet…et bien d’autres. 

Avant d’établir un devis sérieux, les déménageurs devront connaitre votre destination mais aussi vous avoir rendu visite à votre domicile pour calculer le volume du mobilier à transporter, identifier les objets fragiles qui nécessitent un emballage et un soin particulier et déterminer les difficultés possibles en terme d’accès (escaliers, taille des portes, ascenseurs…). Plusieurs solutions de transport peuvent vous être proposées, du camion au bateau en passant par l’avion. Le coût comme les délais varieront en fonction de l’option retenue. En effet, un déménagement vers l’Asie ou l’Australie peut prendre entre 4 et 8 semaines en bateau et coûter plusieurs milliers d’euros. Votre choix dépendra donc aussi de la prise en charge ou non de votre déménagement par votre employeur. En effet, lors d’une mutation ou du recrutement d’un cadre à l’étranger, il n’est pas rare que les entreprises s’acquittent du coût du déménagement. 

Votre déménageur international devra vous présenter un devis le plus complet possible comportant la liste des objets et meubles à transporter, tout le matériel nécessaire au transport (cartons, caisses, scotch, mousses de protection…) mais aussi les taxes et assurances. Il est également important que celui-ci connaisse les réglementations, notamment douanières, propre à votre pays de destination. Vous devrez également remplir une « déclaration de valeur » de votre mobilier pour l’ensemble de vos biens transportés mais aussi pour chaque objet dont la valeur dépasse un certain montant. C’est ce qui permettra d’évaluer votre indemnisation en cas de dommage lors du déménagement.

Pour être rassuré sur la qualité et l’expérience de votre déménageur international, assurez-vous qu’il possède la certification FAIM délivrée par la FIDI.

Trier ses affaires avant un déménagement

3. Quels meubles et affaires emporter ?

Il est important de bien sélectionner le mobilier que vous voulez emporter avec vous lors de votre déménagement à l’étranger. Trier ses affaires n’est jamais une chose facile mais un déménagement peut aussi être une bonne occasion pour mettre de l’ordre.

Si vous déménagez par vous-même, n’emportez que le strict minimum c’est à dire les vêtements et les objets de petite taille à forte valeur sentimentale. Vous pouvez alors laisser votre mobilier en France, dans votre logement si vous décidez de le mettre en location meublé et que votre mobilier est adapté ou dans un garde-meuble que vous louez le temps de votre expatriation.

Si vous faîtes appel à un déménageur international professionnel, il vous faut réussir à vous projeter dans votre futur logement. Aurez-vous assez de place pour tous vos meubles ? Avez-vous envie de conserver le même mobilier ? Ce dernier est-il en accord avec le style de votre futur appartement ou maison ? Là encore, privilégiez les objets et meubles qui ont une valeur affective à ceux trop fragiles pour être transportés ou en kit et difficiles à remonter.

Pour tout ce que vous n’emportez pas, vous avez donc trois possibilités. Vous pouvez faire le tour de vos proches et leur donner les habits, meubles ou objets qu’ils souhaitent récupérer. Vous ferez des heureux ! Même chose si vous décidez de vous rendre dans une association pour donner aux plus démunis. Emmaüs ou encore le Secours Populaire proposent même de venir récupérer vos dons directement chez vous.

Si certains de vos biens sont en bon état et que vous n’en voulez plus faute de place ou parce qu’ils ne sont plus à votre goût, vous pouvez aussi essayer de les revendre. Sur Internet, troc.com ou leboncoin.fr vous permettront de publier vos annonces facilement. 

Enfin, si vous tenez à ces affaires mais que vous ne pouvez tout simplement pas les emporter avec vous à l’étranger, essayez de les stocker chez des proches. Si ce n’est pas possible, vous pouvez louer un garde-meuble ou même partager un espace de stockage chez un particulier via des sites comme Ouistock et Costockage.

Attention ! Lors du tri de vos affaires, veillez à mettre de côté les documents dont vous pourriez avoir besoin pour toutes les démarches liées à votre déménagement et à votre installation dans votre nouveau pays. Une fois les cartons préparés et chargés par le déménageur, il vous sera impossible de les ouvrir et d’accéder à leur contenu jusqu’à réception du déménagement.

4. Quelles démarches administratives réaliser lors d’un déménagement à l’étranger ?

a/ Permis de séjour et de travail

La première chose à vérifier est la validité de vos documents de voyage. Vérifiez la date d’expiration de votre carte d’identité et de votre passeport ainsi que pour tous les membres de votre famille qui vous accompagneront à l’étranger. Si vos documents sont toujours valables mais que la date d’expiration approche, profitez de vos dernières semaines en France pour les faire refaire. Attention cependant à garder une marge de sécurité par rapport au délai de réception !

Veillez aussi à bien préparer votre arrivée dans votre nouveau pays. Avez-vous besoin d’un visa ou/et d’un permis de travail pour pouvoir y séjourner ? Renseignez-vous auprès de votre employeur et des autorités compétentes. Si vous déménagez dans un pays membre de l’Espace Economique Européen, vous n’aurez à priori pas besoin d’un titre de séjour. Mais si vous partez vous installer ailleurs dans le monde, prenez le temps de bien vous informer et de faire le nécessaire dans les délais impartis.

b/ Permis de conduire

Si vous déménagez dans un pays de l’EEE, vous pouvez conserver votre permis français et conduire avec celui-ci sans aucun problème. Veillez simplement à ce qu’il soit toujours valide. Bien sûr, si vous êtes sous le coup d’une suspension de permis en France, celle-ci reste valable à l’étranger. Vous n’êtes pas autorisé à conduire.

Si vous déménagez dans un pays en dehors de l’Europe, vous devez alors obtenir un permis international. La demande doit être faite en France, avant votre départ, à la préfecture, sous-préfecture ou au bureau des permis de conduire de la préfecture de police si vous habitez Paris. Le permis international est gratuit et doit toujours être accompagné de votre permis français.

c/ Impôts et prestations sociales

Un déménagement à l’étranger peut entraîner de nombreuses modifications concernant vos droits aux prestations et les contributions sociales et fiscales dont vous êtes redevables. Il est donc important de tenir informé l’administration fiscale et les organismes qui versent vos prestations.

Contactez en premier lieu votre service des impôts des particuliers pour faire le point avec eux. En effet, chaque cas est unique. Les situations différent en fonction de nombreux critères. Vous pouvez par exemple être domicilié à l’étranger mais conserver votre résidence fiscale en France ou continuer à être imposé en France sur vos revenus issus de la location d’un bien immobilier tout en étant imposé dans votre pays d’expatriation au titre de vos revenus professionnels.

Si vous êtes retraité, il est important d’informer vos caisses de retraite (base et complémentaire) de votre déménagement à l’étranger. Vous prendrez ainsi connaissance des conditions de versement de votre pension à l’étranger.

Enfin, les organismes qui vous versent des aides familiale (CAF ou MSA) et ceux qui gèrent votre assurance maladie et votre complémentaire santé doivent aussi être mis au courant. Sachez que si vous percevez des allocations en trop, vous devrez les rembourser et pourrez être pénalisé. Il est donc important de prendre vos précautions avant de partir et de faire le tour de tous ces organismes.

5. Quelles formalités accomplir avec la banque et les assurances ?

Dès que votre décision de déménager à l’étranger est prise, prenez rendez-vous avec votre banquier. Faîtes le point avec lui sur votre situation et demandez lui ce qu’il peut faire pour faciliter votre vie à l’étranger. Peut-être qu’un accord commercial avec un établissement bancaire sur place vous permettra d’ouvrir un compte plus facilement. Voire même de ne pas payer de frais de virement lors de transfert d’argent d’un établissement à l’autre.

Si vous restez dans la zone euro, vous pouvez généralement continuer à utiliser votre carte bancaire française sans frais. Si la monnaie est différente, il est alors souvent plus économique d’ouvrir un compte bancaire sur place. Le choix de garder ou non un compte ouvert en France dépend là encore de votre situation personnelle. Si vous continuez à percevoir des revenus en France ou si vous y avez de l’épargne qui rapporte, alors il est recommandé de ne rien changer. Dans le cas contraire, vous pouvez demander la fermeture de votre compte via une lettre recommandée avec avis de réception. Mais attention : assurez vous que plus aucun prélèvement automatique n’est prévu sur ce compte.

Revoyez également les différents contrats d’assurance auxquels vous êtes liés. Résiliez ceux qui ne vous seront plus utiles à l’étranger (logement, voiture…) et pensez à vous couvrir contre certains risques nouveaux notamment en terme d’assistance et de rapatriement.

les démarches à effectuer avant un déménagement

6. Quels contrats résilier ou suspendre ?

Avant de quitter votre logement en France et de déménager à l’étranger, vous allez devoir faire preuve d’anticipation. Faites la liste de tous vos abonnements et résiliez les un à un dans les délais impartis :

  • Eau : si vous quittez un appartement en location dans un immeuble, vous n’avez rien à faire. Si vous êtes en logement individuel, il vous faut par contre relever le compteur d’eau le jour de votre départ et envoyer une lettre de résiliation au service des eaux.
  • Gaz et électricité : relevez les compteurs le jour de l’état des lieux et appelez votre service client pour suspendre votre abonnement.
  • Téléphone et Internet : pour résilier votre abonnement téléphone et Internet, il vous faut informer le service client par téléphone puis envoyer une lettre de résiliation en recommandé avec accusé de réception.

Si vous êtes propriétaire et que vous décidez de confier votre bien à un professionnel de la gestion locative lors de votre départ à l’étranger, celui-ci prend généralement en charge ces démarches. Cela vous permet de vous concentrer sur votre installation plutôt que de stresser à cause de votre déménagement. Votre administrateur de biens s’occupera aussi de la relation avec le syndic de copropriété.

7. Comment faire suivre votre courrier ?

Vous pensiez avoir résilié tous vos abonnements, informé tous les organismes de votre changement d’adresse ainsi que vos proches…et pourtant, du courrier continue à arriver à votre ancienne adresse. Pour éviter de perdre le contact avec des gens ou de manquer un courrier important, deux options s’offrent à vous lors de votre déménagement à l’étranger.

Dans un premier temps, vous pouvez opter pour l’offre de réexpédition temporaire nationale proposée par La Poste. Sur une durée de 15 jours à un an, vous pouvez faire réexpédier votre courrier à une autre adresse en France, chez un proche qui pourra vous tenir informé en cas de courrier important. Cela vous coûtera entre 22 et 46 euros selon la durée de votre abonnement.

Ce service temporaire peut également être proposé à l’international pour un tarif supérieur.

Autre option : le service de réexpédition définitive internationale. L’intégralité de votre courrier reçu à votre ancienne adresse est réexpédié à votre nouvelle adresse à l’étranger pendant 6 ou 12 mois à un prix fixe quel que soit le volume envoyé. Vous pouvez aussi consultez les offres déménagement de La Poste

Vous êtes maintenant prêt pour une nouvelle aventure à l’étranger ! Mais avant cela, et pour vous aider à organiser votre déménagement international du mieux possible, voici un dernier outil très pratique : le calendrier des Artisans Déménageurs. Entrez votre date de déménagement et indiquez si vous êtes locataire ou propriétaire et vous obtiendrez un calendrier assez complet qui vous permettra de ne rien oublier !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Nous contacter